Je suis la fondatrice de Global Invest Her, une femme passionnée par l’égalité homme/femme, speaker international et mère de 2 enfants bilingues formidables. Depuis l’âge de 17 ans j’ai toujours su que je voulais être entrepreneur. J’ai juste passé 22 ans de carrière en conseil en leadership et management, gestion du changement et développement commercial au niveau mondial pour développer mes compétences avant de me lancer en 2013 ! Quand j’ai appris que l’écart d’accès au financement pour les entrepreneurs, entre les hommes et femmes qui lèvent des fonds, s’élève à $33 milliards, j’étais consternée et j’ai décidé de faire quelque chose pour changer cela. C’est pourquoi j’ai lancé Global Invest Her afin de créer une espace où les femmes puissent apprendre les rouages de la levée de fonds, dans une communauté mondiale engagée et catalyseur, afin de créer le changement qu’on veut voir dans le monde. Je suis convaincue que nous, les femmes entrepreneurs, sommes LA ressource la plus désavouée et sous-estimée qui existe, et quand nous prendrons notre propre place dans le monde économique et levons des fonds nécessaires pour développer nos entreprises pour résoudre de vrais problèmes pour nos communautés et le monde, nous relancerons l’économie mondiale. Mon héroïne à moi ? Jeanne d’Arc ! C’était la première femme leader que j’ai découverte dans mes livres à l’âge de 8 ans et qui m’a inspirée à devenir femme leader et soutenir les femmes leaders au niveau mondial.

J’ai tout vu comme biais et embuches dans mon parcours professionnel en tant que femme : harcèlement sexuel de la part d’un supérieur hiérarchique, écart salariale de plus de 30% entre moi et l’homme que je formais en remplaçant, licenciement sans cause réelle et sérieuse après la naissance de mon premier enfant, jalousie de la part d’autres femmes collègues, jalousie de la part d’hommes collègues qui se sentaient très menacés par mon travail… C’est au bout de 10 ans de carrière que j’ai réalisé que tout cela était dû au fait d’être femme et ma révolte féministe personnelle s’est réveillée. J’ai commencé à aller à des conférences de leadership au féminin au niveau mondial, et aux évènements de networking pendant 10 ans, en parallèle de ma carrière et tous payés personnellement. Ensuite j’ai décidé d’abord de créer un réseau de femmes entrepreneurs à Paris et ensuite ma société. Mon « aha moment » : A 40 ans j’ai décidé qu’il était temps de vivre pleinement ma passion pour l’entreprenariat et le leadership au féminin. Il n’y avait plus de temps à perdre. La persévérance, le travail et l’investissement personnel, l’apprentissage de compétences nouvelles, la soif d’apprendre et de changer les choses m’ont tous aidée à dépasser ces embuches dans ma carrière. Je ne veux pas que ma fille ait besoin de passer par tout cela dans sa future carrière. Il faut que les choses changent.

Les femmes ne peuvent pas être à la fois mère et leader dans le corporate ou entrepreneur ? Lisez plutôt les articles sur les femmes formidables que j’ai interviewées pour ma série ‘Trailblazing Women’ dans le Huffington Post et vous verrez. Plusieurs études démontrent que la diversité du genre crée beaucoup plus de valeur financière, alors, qu’attendons-nous pour régler cette histoire d’écart salariale, écart d’avancée de carrière professionnelle, écart de levée de fonds une bonne fois pour toutes ? Je n’attendrai pas les 217 ans annoncés par le Forum Mondiale de l’Economie (Davos) pour arriver à l’égalité homme femme dans tous les domaines. J’y travaille aujourd’hui et tous les jours pour un meilleur monde pour mes enfants. Je suis speaker international engagée sur les thèmes du l’accès égal au financement, le leadership au féminin, women in tech – tout pour aider à rompre les biais contre les femmes et inspirer le changement pour un monde égalitaire entre les hommes et les femmes, où nos différences seront célébrées et non source de tension.