Je suis diplômée de l’EM Lyon. Je travaille à EDF depuis 1989 après avoir débuté ma carrière dans des entreprises privées. J’ai occupé plusieurs postes dans les domaines du commercial, de la stratégie, du marketing, de la communication et de la conduite du changement.

Je suis Secrétaire Générale d’Energies de Femmes depuis 2012. Rien ne laissait préfigurer que j’occuperais un jour ce poste, car je n’avais jamais fait partie d’aucun réseau ni d’aucune association. Mais j’ai tout de suite été intéressée par le côté « challenge innovant ». De plus, je me retrouvais à un moment de ma carrière où j’avais envie de partager et de faire profiter de mon expérience et de mon cheminement personnel. Il ma semblé important qu’Energies de Femmes soit un réseau à la fois intergénérationnel, inter-métier, inter-direction qui œuvre pour le développement de la mixité, de la performance et de l’innovation.

Quand je suis sortie de l’école nous étions à une époque où les garçons nous culpabilisaient en disant « vous allez vous marier et vous avez pris une place à un garçon » ou alors dans les entreprises certains pensaient que nous avions fait une école de secrétariat. Ce qui est sûr c’est que dès le début j’ai été payée moins que mes copains garçons. Je n’ai osé réclamé une augmentation que poussée par ma famille. Quand je suis rentrée à EDF, entreprise très masculine, je détonais. Il n’y avait pas beaucoup de femmes de formation commerciale et très peu de collaborateurs avec une expérience préalable externe. Chaque maternité m’a retardée dans mes avancements.

A l’époque je n’ai pas compris cela comme du sexisme ou le fruit de stéréotypes mais plutôt comme des injustices, mais aussi comme des challenges !

J’allais prouver que moi aussi j’étais aussi capable qu’un homme, voire plus et que j’en « voulais ».

J’ai mis en avant ce qui faisait mon originalité : mes idées, ma façon de penser différente, mon expérience externe.

 

Dans le cadre de mon activité à Énergies de Femmes je poursuis 4 objectifs :

  1. aider les femmes à être actrices de leur vie professionnelle en ayant conscience de leur talents et en sachant les valoriser,
  2. sensibiliser les dirigeants aux difficultés vécues par les femmes,
  3. contribuer à la performance du Groupe EDF en animant des thinks tanks sur des sujets de société
  4. et enfin œuvrer avec d’autres réseaux d’entreprise