Passionnée d’athlétisme depuis l’âge de 6 ans, le 31/03/2004, j’ai été victime d’un très grave accident de scooter à la suite duquel j’ai dû être amputée de la jambe gauche sous le genou. Fracture morale et physique, cet handicap m’oblige à abandonner mon rêve de devenir sapeur-pompier professionnel après 5ans d’engagement en temps que jeune sapeur pompier. Malgré la difficulté de cette épreuve, j’ai trouvé la force de me fixer de nouveaux objectifs, de reprendre gout à la vie très vite grâce à mon entourage familial et amical.

La reprise du sport, et de l’athlétisme après seulement 4 mois, m’a permis de mieux connaître et maitriser mon nouveau corps. L’envie de pratiquer l’athlétisme à haut niveau est venu avec le temps, pour vivre de nouvelles expériences, m’accomplir physiquement en repoussant toujours plus loin les limites et pour transmettre des émotions. Le sport a été vecteur de reconstruction et de rêve dans mon histoire, et ce sont ces valeurs que je souhaite transmettre au quotidien.

Le sommum de ma carrière arrive en septembre 2012 lorsque j’obtiens, après 8 années de travail, le titre de championne paralympique. Une belle récompense personnelle certes, mais aussi et surtout pour toutes les personnes présentes à mes côtés depuis des années.

Désormais, à travers mon histoire et mes réussites sportives, je cherche à promouvoir l’intérêt de la différence et de la diversité d’où mon engagement dans des sensibilisations auprès des jeunes dans les écoles et des entreprises.

Je souhaite prôner deux messages principaux :

  • Agissons contre l’autocensure et les barrières que nous nous fixons. Avant de se dire incapable de ; nous devons au préalable essayer et voir quelles sont nos vraies limites. Je pense que cette autocensure est fortement marquée chez la femme, et la limite dans son développement.
  • Cultivons nos différences. Ne cherchons pas à ressembler aux autres, et dans le cadre des femmes à faire comme les hommes. Nous avons chacun notre sensibilité, nos spécificités, notre approche des problèmes, et ce sont ces différentes approches qui permettent de créer de la richesse. Cherchons à cultiver la création d’une performance différente, à la marque féminine.