Depuis 20 ans chez IBM, je suis avant tout une mère d’un garçon de 16 ans, une femme passionnée dans la vie et au travail. J’aime la simplicité des relations, les challenges, cette lumière qui me force à toujours aller plus loin.

Être plongée très jeune dans une entité très « masculine », puis être nommée manager quelques années plus tard peut déstabiliser. Devoir se justifier parce que l’on est une femme, j’ai très vite arrêté !
Malgré un cursus en communication, j’étais plutôt de nature timide ! J’ai très vite compris que je devais forcer ma nature et oser parler, prendre des décisions, des risques. J’ai rencontré les bonnes personnes, dont certaines m’ont beaucoup inspiré dans leur façon de communiquer, de travailler avec une cohésion d’équipe très forte, en valorisant les personnes et laissant la place au « risque ». J’ai eu 2 mentors qui, au-delà de m’inspirer, m’ont permis de prendre souvent du recul voir même d’aller encore plus loin. Affronter ses peurs, et en parler est essentiel. Un mentor permet d’avancer, et d’aller encore plus loin, là où nous même nous n’imaginions pas forcement aller.

C’est clairement mes moteurs aujourd’hui, construire avec les autres, me dépasser et permettre aux autres de se révéler.

Je remplacerai le mot combat de l’égalité Femmes / Hommes par oser : oser s’exprimer sur les sujets sur lesquelles nos compétences sont reconnues, oser se donner les moyens de réaliser ce qui nous tient à cœur, garder ses convictions et aller jusqu’au bout.

La diversité et la mixité sont au cœur de l’ADN d’IBM France. Je suis très fière de travailler pour une entreprise dans laquelle la direction donne les moyens à chacun de pouvoir s’exprimer, d’apporter de nouvelles idées, d’oser apporter sa pierre pour continuer à bâtir cette culture d’entreprise déjà très riche d’une histoire de plus de 100 ans.

Je rencontre beaucoup d’entrepreneuses féminines et au travers de nos programmes IBM, les accompagner dans leurs entreprises, est stimulant et inspirant.

Passionnée du numérique, je pense qu’il est important d’aider ces femmes à se faire connaître, communiquer sur leurs défis et leurs accomplissements. Un exemple, je me suis engagée dans Génération 3W, crée par Anouk Déqué, afin d’aider les entrepreneuses à se faire connaître au travers des réseaux sociaux. Donner de soi, de son temps et de son écoute est tellement riche d’enseignement pour soi-même.